Avancée en âge : quid de la performance au travail des seniors ?

post
Avancée en âge : quid de la performance au travail des seniors ?

Le lien entre la performance au travail et l’âge a longtemps retenu l’attention de nombreux chercheurs. En effet, de nombreuses études dans le cadre ergonomique, économique, ou même épidémiologique se sont penchées sur le sujet. Aussi, il est grand temps de démystifier les idées reçues sur le rapport entre l’efficacité au travail et l’âge.

Quand les employés veulent prolonger leur vie professionnelle…

A l’heure où de plus en plus de salariés souhaitent prolonger leur vie professionnelle, les dirigeants d’entreprise se trouvent parfois réticents à l’idée. En effet, les managers se posent des questions sur l’impact de l’âge des salariés sur leur performance au travail. Toutefois, le plan gouvernemental actuel se voit en faveur du maintien des seniors en emploi. Malgré les idées reçues sur l’impact du vieillissement sur les capacités et la performance au travail, l’âge constitue-t-il un facteur limitant pour les travailleurs âgés ?

Les seniors deviennent-ils moins productifs avec l’âge ?

Il est souvent supposé que les travailleurs âgés soient moins productifs par rapport aux employés d’âge intermédiaire. D’ailleurs, l’âge a fait partie des facteurs discriminants les plus rencontrés dans le domaine du travail, notamment lors des recrutements. Pourtant, une étude effectuée par l’ANACT en 2014 a démontré que les déclins de capacités liés au vieillissement restent modérés jusqu’à l’âge de 65 à 70 ans. Ces pertes de capacités cognitives et physiques s’avèrent par ailleurs compensées par l’expérience. Ainsi, un salarié âgé de 60 ans possède toujours 80 % du potentiel dont il disposait lorsqu’il avait 20 ans.

Les salariés seniors, créatifs, performants et avides de challenges

Tout comme les autres travailleurs d’âge intermédiaire, les seniors savent se montrer très performants malgré leur âge avancé. À titre d’exemple, les entrepreneurs âgés de 50 à 64 ans constituent environ 18 % des entrepreneurs, soit 7 % de plus par rapport aux jeunes entrepreneurs. Ainsi, l’âge ne semble pas constituer un obstacle pour la créativité des seniors.

Quid de l’influence des conditions de travail sur les capacités fonctionnelles des seniors ?

Le comportement des seniors dépend également de plusieurs facteurs dont : 

  • la nature des tâches qui leur sont confiées,
  • les conditions de réalisation de ces tâches,
  • les politiques organisationnelles appliquées aux salariés seniors,
  • les contextes démographiques et économiques,
  • les normes sociales, etc.

Ainsi, l’organisation et les conditions de travail tout au long de la carrière des seniors sont étroitement liées à l’évolution de leurs capacités fonctionnelles. En effet, lorsque le salarié est soumis à un travail pénible physiquement ou à des conditions de travail difficiles, cela tend à accentuer les effets du vieillissement. En revanche, un travail favorisant l’apprentissage permet davantage de booster les performances de ces seniors.

Le vieillissement, un phénomène différent d’une personne à une autre

Il est souvent question de vieillissement biologique. Effectivement, une personne atteint sa maturité vers la vingtaine. Ensuite, elle connaît une période de stabilité relative, puis l’organisme montre les premiers signes du vieillissement, vers la quarantaine. Toutefois, les performances au travail ne diminuent pas systématiquement avec l’âge. En effet, il n’y a aucune relation univoque entre la diminution de la productivité et l’avancée en âge. L’évolution des capacités productives avec l’âge reste variable, conditionnelle et relative. L’expérience ainsi que les stratégies mises en place par les seniors les aident à affronter les éventuelles limitations liées au vieillissement.