Les perles de la rédaction

post
Les perles de la rédaction

Mon Dieu, on trouve de tout sur le web ! Voici un petit inventaire de ce qui devait être revu avant d’y apparaître. Liste non exhaustive, mais édifiante ! Rire étant bon pour la santé, alors autant en rire ! Attention, le classement est du moins amusant au plus surprenant !


#5- Les sociétés « sérieuses »
Celui-ci mérite sa place dans ce top 5. Pourquoi ? D’abord pour ce qui est, mais aussi et surtout parce qu’il a été posté par une société qui souhaite recruter des rédacteurs de très haut niveau  «Travail assurer sans arnaque sans marketing reseau ». Non, merci.

#4- Content spinning Pour générer facilement du contenu, le procédé d’essorage est peut-être le plus pratique pour certains. Hélas, quand on n’a plus le courage de créer des contenus neufs et uniques, ça donne ceci, en quatrième position. « Notre site Internet diffuse des conseils sur la fiscalite a Paris.Precisement des informations sur la fiscaliste entreprise et sur les impots société.Nous réflechissons vos revenus société avec un oeil professionnel et rapidement dans notre etude ». Ceci est une soumission parue sur un blog, les fautes ont été laissées telles qu’elles apparaissent ici.

#3- Rien compris Encore une faute ! Voyez par vous-même, et si jamais vous comprenez quelque chose, expliquez-moi… « Garantissez votre instants et argents sur les assurances et financements immobiliers en optant avec le préférable aboutissement que tends XXXXXX en vous suivant à estimer la retouchée banque ou l’objet de financement. Nos offres sont étudiées pour exhaustifs les romaines et jumelés à complètes les dispositions. Equage assidue une équipe qualifiée qui s’occupe de l’introspection de la disposition présente de l’acheteur et cherche le meilleur lien qualité-prix selon les coéquipiers. »

#2- Grossesse à terme Faute inopinée ou volontaire ? En tout cas, l’auteur de cette brève du site de presse Midi Libre aurait dû se relire ! Autrement, il ne figurerait pas en deuxième position de ce classement. « Mise au point (…) aux États-Unis d’une méthode qui permet de déterminer avec 100% d’exactitude le sexe d’un bébé dès le dixième mois de grossesse. » Une fois encore, ça se passe de commentaires.

#1- Le terme élogieux de trop Enfin, c’est cette petite annonce parue dans un site e-commerce qui remporte la palme d’or de notre top ! « Motoneige Polaris Indy Trail 500, 1500 miles, poignées chauffantes, confort, puissance, économie, jamais sortie l’hiver, $3,500.00. » 1500 miles au compteur et jamais sortie l’hiver. On se demande s’il neige dans le garage du propriétaire ! Comme quoi, à force de vouloir pousser l’éloge à l’extrême, on se met soi-même des bâtons dans les roues. Vive la publicité mensongère. Ehh oui, le classement touche déjà à sa fin. Avez-vous déjà rencontré d’autres loufoqueries du web ?

Allô ?

En tout cas, je trouve qu’il ne suffit pas d’écrire, il faut savoir ce que l’on écrit !